Home » Les Dieux Ont Soif. by Anatole France
Les Dieux Ont Soif. Anatole France

Les Dieux Ont Soif.

Anatole France

Published
ISBN : 9781500152918
Paperback
194 pages
Enter the sum

 About the Book 

Les dieux ont soif Histoire de lascension infernale dEvariste Gamelin, jeune peintre parisien, engage dans la section de son quartier du Pont-Neuf, Les dieux ont soif decrit les annees noires de la Terreur a Paris, entre les ans II et III.MoreLes dieux ont soif Histoire de lascension infernale dEvariste Gamelin, jeune peintre parisien, engage dans la section de son quartier du Pont-Neuf, Les dieux ont soif decrit les annees noires de la Terreur a Paris, entre les ans II et III. Farouchement jacobin, fidele entre les fideles de Marat et Robespierre, Evariste Gamelin finira par etre nomme jure au tribunal revolutionnaire. La longue et implacable succession des proces quotidiens de plus en plus expeditifs (a partir de la loi de prairial en particulier) entraine cet idealiste dans une folie qui le coupera de ses proches et precipitera sa propre chute a la suite de son idole Robespierre, au lendemain du 9 Thermidor. Son amour avec Elodie, la fille de Jean Blaise, son marchand destampes, accentuera laspect paradoxal de la montee dune cruaute inspiree par des idees politiques a priori genereuses chez ce garcon mediocre que tout dispose a la gentillesse sinon a la faiblesse. Justifiant cette danse de la guillotine par le combat contre le complot visant a reduire a neant les acquis de la Revolution, au milieu de la tourmente revolutionnaire qui traverse Paris, toujours avide de justice, Gamelin finit par trahir ses propres principes en votant la mort du ci-devant Jacques Maubel, quil prend pour son rival. Elodie, qui avant Evariste, a cede a un petit clerc de procureur tres joli garcon (devenu le dragon Henry, revolutionnaire par opportunisme, autre personnage du roman), lui a raconte quelle avait ete seduite par un jeune aristocrate, et sur de simples presomptions, Gamelin se convainc quil sagit de Maubel. Il finit par etre lui-meme place sur lestrade quil avait tant de fois vue chargee daccuses, ou setaient assises tour a tour tant de victimes illustres ou obscures et guillotine. Il meurt au milieu des injures du peuple, en regrettant davoir ete trop faible... Le personnage de Maurice Brotteaux est tres interessant. Sans etre reactionnaire, cet ancien noble se rend bien compte des problemes que traverse la Revolution en cette periode et trouve ces accusations injustifiees. On peut penser que ce personnage incarne le point de vue de lauteur.